Pourquoi investir dans un groupement foncier viticole ?

redacteur redacteur - mise à jour de la 21 février 2018

En investissant dans un GFV, vous devenez propriétaire de vignes sans vous soucier des contraintes de gestion, d’exploitation ou de commercialisation. Découvrez pourquoi il est intéressant d’investir dans un groupement foncier viticole.

 

Qu’est-ce qu’un GFV ?

Un GFV ou groupement foncier viticole est une SCI qui détient une exploitation viticole et dont les parts sont détenues par différents investisseurs. Le groupement foncier viticole est un placement de diversification de long terme, permettant d’investir dans le terroir français.

Ce type d’investissement se présente comme une alternative à l’immobilier classique et aux placements financiers. Il permet de détenir des parts dans des domaines viticoles réputés, sans pour autant se soucier de sa gestion, son exploitation ou de la commercialisation.

Les investisseurs en GFV distribuent annuellement les revenus tirés du fermage selon le nombre de parts qu’ils détiennent. Le fermage, lui, est peut être versé en nature, en numéraire, ou en combinant les deux.

 

Un placement plaisir Made in France 

Investir en GFV, c’est d’abord soutenir la viticulture française en devenant copropriétaire de grands crus français. C’est aussi combiner plaisir et retour sur investissement. En effet, au de-là de la perception du fermage, les investisseurs peuvent bénéficier de réductions sur le prix des bouteilles de vins.

Par ailleurs, deux grands atouts garantissent la sécurité de cet investissement. D’abord, le territoire français n’est pas extensible, les surfaces agricoles y sont limitées, cela garantit la rareté de ce type de bien. En outre, les bouteilles remises prendront de la valeur au fil des années. Le second avantage est que les revenus issus des GFV proviennent du fermage versé par le viticulteur. Ce dernier assume seul les risques liés à la gestion de l’exploitation : culture, vinification et vente des vins.  Le fermage n’est pas lié à la production, cette dernière n’aura donc pas d’impact sur les loyers perçus.

 

Des avantages fiscaux à la clé

Investir dans un groupement foncier viticole offre également des avantages fiscaux intéressants : impôts sur le revenu, IFI ou succession.

Les revenus sur un GFV sont imposés à titre de revenus fonciers, mais acheter des parts de GFV à crédit permet de créer un déficit foncier. Les intérêts de l’emprunt peuvent être déduits des revenus, le déficit est ainsi imputable sur le revenu global.

En termes d’impôt sur la fortune immobilière (ancien ISF), les parts de GFV ne sont que partiellement concernées. La valeur des parts de groupement foncier viticole est exonérée à 75 % pour une limite de 101 897 €. Au-delà de cette limite, l’exonération est de 50 %. Cependant pour bénéficier de cet abattement, l’investisseur doit respecter une obligation de détention des parts. Ces dernières doivent être détenues depuis au minimum 2 ans

 

Cette exonération est aussi valable dans les cas de droits de donation et de succession.

 

 

@Meilleur-GFV.com 2018 - Tous droits réservés